Focus sur les comptes épargne orphelins

Il y aurait en France plusieurs milliards d’euros qui seraient laissés à l’abandon dans les établissements bancaires et chez les assureurs, notamment sur les livrets d’épargne et les contrats d’assurance-vie.

Qu’est-ce qu’un compte épargne orphelin ?

Les comptes épargne orphelins sont des comptes qui sont inactifs depuis un certain nombre de mois ou d’années et qui ne sont pas revendiqués par leur propriétaire. Les contrats d’assurance-vie ou les livrets A sont ainsi jugés inactifs au-delà de 12 mois consécutifs sans aucun prélèvement ou virement. Concernant les livrets d’épargne comme le livret A, l’épargne salariale et les comptes-titres, ces comptes peuvent être jugés inactifs au bout de cinq années. Et si le propriétaire du compte ne vient pas réclamer son argent, son compte se voit alors clôturé à l’issue d’une période de 10 ans, un laps de temps qui peut être ramené à trois ans en cas de décès. L’argent disponible sur le compte est alors transféré à la Caisse des dépôts.

4€ milliards oubliés dans les banques

D’après la Cour des comptes, ce sont aujourd’hui près de 4 milliards d’euros qui seraient abandonnés dans les établissements bancaires et chez les assureurs. Environ 1,2 milliard d’euros seraient délaissés sur un grand nombre de livrets d’épargne, dont notamment des livrets A, ainsi que sur des comptes bancaires, au sein des différentes banques françaises et également chez les banques en ligne comme Monabanq, Fortuneo ou La NET Agence. Les assureurs détiendraient quant à eux près de 2,7 milliards d’euros abandonnés sur des contrats d’assurance-vie.